LE CRI D’UNE MÈRE

CONTRE LA JUSTICE FRANCAISE 

Une femme en colère se bat depuis 10 ans

pour protéger ses enfants

Stephanie Guilloux

Raphaëlle Joubert

 

Je suis Stéphanie Guilloux, mère de 7 enfants, chef d'entreprise, je suis une femme comme vous, et mon histoire pourrait être la vôtre.

 

A l’heure où les femmes osent enfin prendre la parole, je veux exprimer ma colère, cette colère qui ne me quitte pas depuis dix ans. 

Je suis exilée en Irlande avec mes trois enfants mineurs, hors espace Schengen, pour échapper à la justice française qui me condamne à un an de prison et veut placer mes enfants en foyer, y compris le petit dernier, atteint d’une maladie grave qui nécessite ma présence constante. Et cela en violation d’un jugement luxembourgeois qui aurait dû faire autorité et nous protéger, mes enfants et moi.

Ces deux condamnations respectent point par point les desiderata de leur père, homme condamné pour son hyperviolence, alcoolique, drogué et reconnu incapable d’assumer son rôle de père. Mes amis m’avaient affirmé qu’il fallait faire confiance à la justice. Ils ont eu tort. Comment a-t-on pu en arriver là ?

 

C’est l’objet de ce récit. J’y dénonce les anomalies désastreuses qui ont jalonné tout mon parcours judiciaire comme autant de drames incompréhensibles et cette justice française qui n’hésite pas à enfreindre ses propres lois pour se soumettre au politique.

J’accuse aussi l’incompétence des magistrats et leur mépris des règles du droit européen.

 

J’espère que ce récit sera utile à tous les parents confrontés à un système judiciaire qui fabrique de la souffrance dans la plus grande impunité. 

 
 
EXTRAIT
 
COMMUNIQUER
MES REMERCIEMENTS
 

Merci d’abord à vous, mes enfants que j’aime tant. Ces épreuves ont aussi été les vôtres. Je salue votre courage, je ne saurai jamais assez vous dire combien je suis fière de chacun d’entre vous. Merci aussi pour votre soutien et votre approbation dans la réalisation de ce livre.

 

Merci à mon grand ami Paul pour son soutien indéfectible toutes ces années.

 

Merci à Raphaëlle, pour sa plume, femme de cœur, femme passionnée et pleine de talent. Quelle belle rencontre !

 

Merci à Maître Isabelle Crepin pour son expertise et son œil juridique.